Concours « Imagine TGVM »

321. C’est le nombre de dessins déposés sur le site interne concourstgvm.sncf.com. 321 agents, 321 idées, 321 dessins. Le premier jury s’est déroulé le 7 octobre si j’en crois le planning diffusé.

Et j’ai eu l’heureuse surprise d’être sélectionné par le Comité, et de faire ainsi partie des 20 qui passent à l’étape suivante : le vote des agents SNCF !

Alors avant toute chose : M, comme MERCI !

(oui, j’ai modélisé et animé ça en 3D, et oui, j’en ai bavé…)

Ensuite, chose promise chose due, je devais bien vous présenter la livrée que j’ai proposée pour le concours. Le but de cet article sera d’ailleurs de montrer quelques détails, et de décrire l’idée générale du concept.

Vous êtes prêts ? Alors allons-y… Je vous laisse la découvrir en images !

La vidéo reprend exactement chaque élément visuel et chaque teinte que le train aborde. Le logo SNCF sur fond « French Berry » se rapporte au nez du train, puis, sur fond « Warm Gray », au latéral de la motrice. Les cercles en « French Berry » puis « Carbone » matérialisent le mouvement des « rubans » stylisés qui courent tout le long du train. Le pixel-art « M » est évidemment présent ; il se décline sur les remorques grâce aux mots du Manifeste. La Modularité est mise en avant, allusion à la livrée qui s’adapte à la composition variable du train. Mais nous reviendrons plus en détail sur ce point un peu plus tard…

Les quelques images ci-dessus permettent de mieux observer certains détails de la livrée.

On retrouve évidemment les éléments que je citais dans mon précédent article, sur les idées non retenues pour ce concours : pixel-art « M », bandeau « Carbone » (référence à l’identité Alstom) sur le nez du train, idée de « paquet cadeau », vagues de couleurs, forte identité produit, et « valeurs TGVM« .

J’ai volontairement choisi une seule teinte forte pour illustrer cette livrée : le framboise « French Berry ». Cette teinte n’a jamais été utilisée comme couleur dominante sur les précédentes livrées événementielles. Elle met clairement en avant l’image de marque TGV INOUI. C’est voulu, et assumé. Bon, j’avoue m’être légèrement « arrangé » avec cette teinte. Je m’explique. J’ai un peu cherché dans la charte graphique TGV INOUI, et j’y ai trouvé une déclinaison un peu plus claire, le « French Berry + ». Moins terne, plus gai, j’ai préféré cette nuance. Le nez du train est dans la même teinte, pour apporter un peu de couleur à une zone souvent noire et uniquement soulignée de Carmillon. D’ailleurs, pas du tout de Carmillon ici. Les logos SNCF sont monochromes blancs (conformément à la charte SNCF – on peut d’ailleurs très bien imaginer y adjoindre un logo monochrome Alstom -), pour apporter une touche de sérénité, de calme, et car le logo Carmillon sur un fond de couleur si forte n’est tout simplement pas autorisé. La livrée repose sur 5 teintes dont certaines sont relativement proches, pour éviter l’effet « carnaval », mais tout en gardant quelque chose de relativement chic et joyeux. La combinaison des couleurs se veut apaisante, et rappelle un peu l’esprit des intérieurs des rames « L’Océane », vecteur du standing TGV INOUI à l’heure actuelle. Et surtout, cela me permettait d’en finir avec le museau blanc et salissant !

Reconstituer le reste de la rame m’a vraiment permis d’avoir une meilleure vue globale qu’en ne travaillant que sur 1 motrice et 1 remorque.

Parlant de blanc, le fond de la rame est dans un « Cool Gray », un gris clair froid, comme une teinte de fond pour notre papier cadeau. Par-dessus, des vagues « Carbone » et « French Berry + » donnent le mouvement lorsque la rame se déplace. On peut aussi y voir un rappel au « O » identitaire de TGV INOUI, ou des sourires. L’intérieur de ces oscillations forme comme des bulles en « Warm Gray », teinte plus chaude pour un effet « cocooning ». Le bandeau « Carbone » partant du pare-brise forme ainsi un arc de cercle, comme si le nez était lui aussi dans une « bulle ».

Le fond du train est également recouvert, en motrice, du pixel-art « M », qui, de loin, donne une impression de dégradé du gris vers un blanc cassé sur le tronçon, et sur celui-ci justement, d’une déclinaison littérale du Manifeste. Tous ces écrits sont en typo « Avenir », conformément (là aussi) à la charte graphique SNCF. De loin, on a ainsi l’impression de voir un maillage, un tissage, soit évoquant le tissus des sièges, donc le confort à bord, soit la technicité du train, allusion au tissage des matériaux composites qui composent une partie du train.

L’idée de ces deux ajouts est de permettre une double lecture du motif : à l’arrêt, distinguer clairement les M et les mots du Manifeste. En vitesse, ces éléments plus clairs « blanchissent » visuellement le fond du train, qui fait ressortir les oscillations de couleur. De loin, le fond du train semble presque blanc (avec un effet moucheté), alors que de près, il est nettement gris et uni.

Les portes des remorques sont alternativement « Carbone » et « French Berry + », de sorte à garantir un contraste important avec les teintes alentours.

Une remorque sur deux porte aussi les inscriptions « RAME D’ESSAIS TGVM ».

Revenons enfin sur l’aspect « Modularité ». La livrée est pensée de façon à ce que le placement des mots du Manifeste soit identique sur chaque remorque. Ainsi, le « raccord » entre deux remorques est strictement identique quelque soit la position des remorques dans la rame. Et ça, ça m’est venu en lisant le dossier de la Revue Générale des Chemins de Fer, consacré au TGVM. Une image montrait la multitude de compositions possibles avec ce train (je vous l’aurais bien postée, mais je ne la trouve pas sur le net). Et honnêtement, quand j’ai vu ça, je me suis dit qu’il fallait non seulement pouvoir changer le nombre de remorques du train (7, 8 ou 9), mais aussi, pouvoir déplacer la remorque clé (un jour je vous ferai un article sur la technique « TGV », promis) et le BAR. Et tout cela, potentiellement, en essais (pour essayer toutes les configurations du train, les opérations d’assemblage et de séparation des caisses, etc.), et surtout, sans que cela défigure, dénature, la livrée de notre train !

Pour tout vous dire, ça m’est aussi venu des essais du RER NG, actuellement en cours. Ces rames sont produites avec 6 ou 7 caisses. 6 caisses pour le RER E, et 7 caisses pour le RER D. A quelques toutes petites différences près, ces rames sont techniquement identiques. La première rame, sortie d’usine à 7 caisses (donc type RER D), est actuellement en essais dans l’est de la France. Et lors de ses essais, elle a été désolidarisée, et effectue une partie de son programme avec seulement 6 caisses, conformément aux rames du RER E. La 7e caisse est stockée plus loin sur une voie, toute seule. Cela permet d’essayer toutes les variantes du train avec une seule rame. Mais par conséquent, la livrée de ce train, reprenant un mot ou une caractéristique par caisse, se retrouve amputée d’une caisse, et est donc « incomplète ». J’avais vraiment envie de permettre d’éviter cette « maladresse » sur un projet aussi gros et ambitieux que TGVM

Créer une jolie livrée, c’est bien, mais si retirer une remorque ou changer la place de l’une d’elles dans la rame déstructure totalement le motif, on perd tout l’intérêt du train modulable, à mon sens… Avouez que ce serait « ballot » quand même de se donner du mal pour imaginer quelque chose qui serait potentiellement dénaturé par le concept même du train… Alors autant le prendre en compte d’entrée de jeu !

Le raccord du Manifeste est identique entre chaque remorque. Les mots sont positionnés de la même façon pour garantir la continuité du motif.

Au moins là, comme je le disais, le souci est réglé ! Les raccords entre toutes les remorques sont identiques ! Et même si le règlement du concours évoque une rame à 9 remorques, on pallie ainsi toutes les éventualités opérationnelles et imprévisibles qui pourraient survenir en 2 ans d’essais. On peut déplacer une remorque dans la rame, en retirer une ou deux, la continuité du motif ne bouge pas. Seule l’alternance des oscillations changerait (3 oscillations « Carbone » ou « French Berry + » de suite, typiquement, dans le pire des cas, en déplaçant une caisse), mais ça s’arrête là ! Aucun motif ne dépasse d’une caisse à l’autre. Aucun motif ne nécessite de maintenir deux remorques particulières jointes pour garantir la continuité visuelle du motif. Seules exceptions : les motrices et leurs remorques d’extrémité. L’oscillation de la motrice (qui ressemble plus à un « O » pour terminer le motif) continue sur le greffon de la remorque d’extrémité attenante, mais il va de soi que ce couple motrice/remorque d’extrémité ne changera pas… De toutes façons, les motrices 1 et 2 étant identiques, même une permutation ne changerait rien à l’esthétique du train.

Autant vous dire que le gros du boulot de création a surtout été là : faire en sorte que la livrée ait les mêmes caractéristiques que les valeurs du train.

Bref, je crois que nous avons fait le tour ! J’espère sincèrement que ce concept vous plaira, et que, chers collègues, il pourra recueillir vos suffrages. Quoi qu’il en soit je suis déjà ravi de faire partie des 20 sélectionnés pour cette seconde phase, et ravi que mon « travail » soit vu et jugé officiellement par l’entreprise, hors de mes activités professionnelles.

Une nouvelle fois, j’espère avoir de bonnes nouvelles à vous annoncer prochainement !

Publié par Théo

Passionné par la technique du système ferroviaire et celle du matériel roulant, j’ai fait quelques arrêts au cours de mes études, à l’Ingénierie sur IRIS 320, à l’info voyageurs pour TER PACA et à la maintenance tramway chez Keolis. J’ai finalement trouvé ma voie comme conducteur occasionnel sur le RER D, et comme concepteur pédagogique à la Direction de la Traction chez SNCF Voyageurs.

2 commentaires sur « Concours « Imagine TGVM » »

  1. Bonjour Théo.
    Un très beau travail de recherche esthétique étant donné la complexité de la rame avec le rajout et le retrait de remorques. La cohérence d’un décor alternatif est très complexe à réaliser. Comme tu le demande je me permets de donner un avis qui ne fait que refléter ma vision de ton projet. Ce graphisme est  » riche » et et très novateur. Les couleurs sont  » chaudes » et chaleureuses. Par contre je trouve que les portes  » noire carbone » font  » tristes » voir plus !! Essais de les mettre en teinte Warm Gray, couleur neutre mais  » classe » . J’apprécie beaucoup. Une dernière remarque concernant le LOGO Carmillon. Je n’ai jamais apprécier ce logo asymétrique qui au gré des remplacements devient n’ importe quoi et dégrade l’ image de marque de l’ entreprise. Ce logo est incohérent et ridicule. Je suggère le retour au logo de 1937 les lettres entrelacées couleur or ainsi que le cercle renfermant la cohérence des lettres. La livrée que tu propose supporterais bien un peu de couleur OR. La couleur de  » fond » du logo pourrait être noire. Le logo rond raisonne avec le « O » de inouï ! Pour changer de logo , suite a des demandes internes……….j’ aimerais voir ça. Le logo en acier moulé pesant 20 kg n’ est pas obligatoire !!! Il existe d’ autres matières plus légères comme le pélicullage pouvent être résistant. Ce logo « rapelle »le passé, mais qui ne connaît pas le passé n’ a pas d’avenir.
    A l’ occasion de te rencontrer Alain proche de Alain J

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Alain,
      Merci de ton commentaire constructif ! C’est toujours intéressant de confronter sa vision à celle des autres.
      Je n’ai pas particulièrement d’avis quant aux modifications que tu me suggères. Le motif est « cloturé » depuis début octobre pour être déposé au concours. Les choses sont donc « entérinées » en l’état. Si ce motif est choisi par le jury, il pourra être retravaillé avec le Studio Voyages.
      J’avais essayé les portes de plusieurs couleurs. L’inconvénient des teintes Warm Gray était que la porte se fondait dans le reste de la livrée, et je souhaitais leur apporter une touche différente qui contraste.
      Le logo est comme il est, qu’on l’apprécie ou non, et il faut faire avec, mon travail ne portait pas sur ce point particulier…

      Au plaisir de te rencontrer et d’échanger plus amplement avec toi, encore merci de ton passage ici et de ton message !
      Théo

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :